Assurance animaux

Un boxer ressuscité grâce à un massage cardiaque

Un boxer est réanimé grâce à un massage cardiaque. Face aux très nombreuses réactions d’internautes, la Fondation 30 Millions d’Amis a sollicité l’avis d’un vétérinaire.

Décryptage.

Sugar, un jeune boxer de 4 ans, participe tranquillement à une séance de dressage canin dans un parc de Washington (USA) lorsqu’il s’effondre brutalement (5/3/11). Sa maîtresse cède rapidement à la panique, se rendant compte que le cœur de son animal ne bat plus.

Un chien ressuscité grâce à un massage cardiaque (Vidéo)Un vrai miracle

Ron Pace, directeur du Canyon Crest K-9 Training Center — le centre qui dispense les cours d’obéissance — intervient rapidement et procède à un massage cardiaque, entrecoupé d’une séquence de « bouche-à-bouche » sur l’animal inerte. Après deux minutes environ, le miracle se produit : Sugar sursaute, au grand soulagement de tous. La scène est filmée à l’aide d’un téléphone portable par un collègue de Ron Pace, à sa demande. Rapidement publiée sur les sites de partage de vidéos, la séquence fait le buzz et attire l’attention des médias américains et étrangers.

Mais comment être sûr que la vidéo n’est pas un fake – c’est-à-dire fausse ou truquée ? 30millionsdamis.fr a sollicité l’avis du Docteur Yves Lahiani, vétérinaire en région parisienne, qui est catégorique : « A la fin de l’intervention, lorsque l’animal se réveille, on s’aperçoit qu’il expulse des excréments. C’est un réflexe typique qu’ont les chiens après avoir perdu connaissance. Il ne peut en aucun cas s’agir d’un animal anesthésié ; ce boxer était véritablement « sur le fil de la mort ». »

Un geste salvateur

L’intervention bénéfique effectuée par Ron Pace sur l’animal s’appelle une CPR (Cardio Pulmonary Resuscitation), c’est-à-dire une réanimation cardio-pulmonaire. « Il s’agit effectivement de la bonne position [sur le côté, NDLR], lorsque l’on veut procéder à un massage cardio-respiratoire sur un chien qui souffre d’un arrêt cardiaque et/ou d’un arrêt respiratoire, précise le Docteur Lahiani.

L’attitude du sauveteur, qui agit avec beaucoup de sang-froid, est remarquable car ses mouvements sont réguliers, assez lents et donc efficaces. » En agissant de la sorte, le dresseur canin a permis d’envoyer une petite quantité de flux sanguin vers le cœur et le cerveau, le temps que se rétablisse la fonction cardiaque normale. Interrogé quelques jours plus tard par la chaîne de télévision américaine NBC, Ron Pace confirmera pourtant ne jamais avoir appris à accomplir ce geste : « Ce n’est peut-être pas la bonne façon de faire et sûrement pas celle qui est enseignée », admet-il. Un sentiment confirmé par le Dr Lahiani qui remarque sur la vidéo que les mains de l’éducateur « sont situées un peu trop haut par rapport au cœur ».

Un exemple à suivre ?

Dès lors, peut-on pratiquer soi-même un massage cardio-respiratoire si l’on constate que son animal a cessé de respirer ? « Si l’on souhaite intervenir, il faut placer le chien en position latérale et placer ses mains sur le tiers inférieur du thorax car le cœur du chien est situé bas dans la cage thoracique. Il ne faut pas hésiter à ouvrir la gueule du chien de façon à s’assurer qu’elle n’est pas obturée par des mucosités », précise l’expert. Il faut ensuite exercer des pressions thoraciques en alternance avec la respiration artificielle.

Le massage cardiaque est un réflexe indispensable à avoir dans les situations d’urgence car selon Yves Lahiani « il est efficace dans environ 20 % des cas ». Mais c’est la prise en charge par une structure vétérinaire – qui fera suite à ces gestes de premier secours – qui permettra d’optimiser les chances de sauver l’animal. « Dans le cas contraire, la récidive de l’arrêt cardiaque est certaine » conclut le Dr vétérinaire.

La médiatisation de cette mésaventure aura en partie contribué à mieux faire connaître les réflexes à avoir en cas d’arrêt cardiaque du chien.

source

About The Author
-